.:: APES - Association Parisienne d'Etudes Spirites ::.
•  samedi 22 juillet 2017
Document sans titre


Accueil


Qu'est ce que l'APES?

Mission

Comment y arriver?

A la une

Qu'est-ce que le spiritisme?

Messages Spirites

Allan Kardec

               - L'homme
               - Ses pensées

Bibliothèque de l'APES

Où trouver les livres spirites

Encyclopédie Spirite

Conseil Spirite International

Les Medias Spirites

Sites Historiques

Autres Groupes

E-mail

Pensées d’Allan KARDEC
(France 1804 –1869)


Les vicissitudes de la vie corporelle
(Commentaires à propos de la question n° 399, Le Livre des Esprits)
Arrivé au terme marqué par la Providence pour sa vie errante, l’Esprit choisit lui-même les épreuves auxquelles il veut se soumettre pour hâter son avancement, c’est-à-dire le genre d’existence qu’il croît le plus propre à lui en fournir les moyens, et ces épreuves sont toujours en rapport avec les fautes qu’il doit expier. S’il triomphe, il s’élève ; s’il succombe, c’est à recommencer..

L’Esprit jouit toujours de son libre arbitre ; c’est en vertu de cette liberté qu’à l’état d’esprit il choisit les épreuves de la vie corporelle, et qu’à l’état d’incarnation il délibère s’il fera ou s’il ne fera pas, et choisit entre le bien et le mal. Dénier à l’homme le libre arbitre, serait le réduire à l’état de machine..

Rentré dans la vie corporelle, l’Esprit perd momentanément le souvenir de ses existences antérieures, comme si un voile les lui dérobait ; toutefois, il en a quelquefois une vague conscience, et elles peuvent même lui être révélées en certaines circonstances ; mais alors ce n’est que par la volonté des Esprits supérieurs qui le font spontanément, dans un but utile, et jamais pour satisfaire une vaine curiosité..

Les existences futures ne peuvent être révélées dans aucun cas, par la raison qu’elles dépendent de la manière dont on accomplit l’existence présente, et du choix ultérieur de l’Esprit..

L’oubli des fautes commises n’est pas un obstacle à l’amélioration de l’Esprit, car s’il n’en a pas un souvenir précis, la connaissance qu’il en avait à l’état errant et le désir qu’il a conçu de les réparer, le guident par intuition et lui donnent la pensée de résister au mal ; cette pensée est la voix de la conscience, dans laquelle il est secondé par les Esprits qui l’assistent s’il écoute les bonnes inspirations qu’ils lui suggèrent..

Si l’homme ne connaît pas les actes mêmes qu’il a commis dans ses existences antérieures, il peut toujours savoir de quel genre des fautes il s’et rendu coupable et quel était son caractère dominant. Il lui suffit de s’étudier lui-même, et il peut juger de ce qu’il a été, non par ce qu’il est, mais par ses tendances..

Les vicissitudes de la vie corporelle sont à la fois une expiation pour les fautes passées et des épreuves pour l’avenir. Elles nous épurent et nous élèvent, selon que nous les subissons avec résignation et sans murmure..

La nature des vicissitudes et des épreuves que nous subissons peut aussi nous éclairer sur ce que nous avons été et sur ce que nous avons fait, comme ici-bas nous jugeons les faits d’un coupable par le châtiment que lui inflige la loi. Ainsi, tel sera châtié dans son orgueil par l’humiliation d’une existence subalterne ; le mauvais riche et l’avare, par la misère ; celui qui a été dur pour les autres, par les duretés qu’il subira ; le tyran, par l’esclavage ; le mauvais fils, par l’ingratitude de ses enfants ; le paresseux, par un travail forcé, etc.

Allan KARDEC Occupations et missions des Esprits
Allan KARDEC Occupations et missions des Esprits
Allan KARDEC Obli du Passé
Allan KARDEC Les vicissitudes de la vie corporelle
Allan KARDEC L’Esprit doit se dépouiller de ses propres imperfections
Allan KARDEC Connaissance de la loi naturelle
Allan KARDEC Connaissance de la loi naturelle
Allan KARDEC De la prière
Allan KARDEC La limite du travail. Repos
Allan KARDEC Mariage et célibat
Allan KARDEC Polygamie
Allan KARDEC Moyens de conservation
Allan KARDEC Jouissance des biens terrestres
Allan KARDEC Jouissance des biens terrestres
Allan KARDEC Fléaux destructeurs
Allan KARDEC Fléaux destructeurs II
Allan KARDEC Cruauté
Allan KARDEC Nécessité de la vie sociale
Allan KARDEC Loi du progrès – Etat de nature
Allan KARDEC Loi du progrès – Marche du progrès
Allan KARDEC Loi du progrès – Marche du progrès
Allan KARDEC Loi du progrès – Progrès de la législation humaine
Allan KARDEC Loi du progrès – Influence du spiritisme sur le progrès
Allan KARDEC Loi d’EGALITE – Egalité naturelle

Document sans titre
« Ce n’est pas assez de faire de pas qui doivent un jour conduire au but, chaque pas doit être lui-même un but en même temps qu’il nous porte en avant. Johann-Wolfgang GOETHE (1749 - 1832) »

Johann-Wolfgang GOETHE
(1749 - 1832)


.:: APES - Association Parisienne d'Etudes Spirites ::.
2006 © APES. Paris, France.