.:: APES - Association Parisienne d'Etudes Spirites ::.
•  dimanche 19 novembre 2017
Document sans titre


Accueil


Qu'est ce que l'APES?

Mission

Comment y arriver?

A la une

Qu'est-ce que le spiritisme?

Messages Spirites

Allan Kardec

               - L'homme
               - Ses pensées

Bibliothèque de l'APES

Où trouver les livres spirites

Encyclopédie Spirite

Conseil Spirite International

Les Medias Spirites

Sites Historiques

Autres Groupes

E-mail

Charité envers les criminels

Un homme est en danger de mort ; pour le sauver, il faut exposer sa vie ; mais on sait que cet homme est malheureux, et que, s’il en réchappe, il pourra commettre de nouveaux crimes. Doit-on, malgré cela, s’exposer pour le sauver ?

Ceci est une question fort grave et qui peut se présenter naturellement à l’esprit. Je répondrai selon mon avancement moral, puisque nous en sommes sur ce point de savoir si l’on doit exposer sa vie même pour un malfaiteur. Le dévouement est aveugle ; on secourt un ennemi, on doit secourir l’ennemi de la société, un malfaiteur en un mot. Croyez-vous que ce soit seulement à la mort que l’on court arracher ce malheureux ?
C’est peut-être à sa vie passée tout entière. Car, songez-y, dans ces rapides instants qui lui ravissent les dernières minutes de la vie, l’homme perdu revient sur sa vie passée, ou plutôt elle se dresse devant lui. La mort, peut-être, arrive trop tôt pour lui ; la réincarnation pourra être terrible ; élancez-vous donc, hommes ! vous que la science spirite a éclairés ; élancez-vous, arrachez-le à sa damnation, et alors, peut-être, cet homme, qui serait mort en vous blasphémant, se jettera dans vos bras. Toutefois, il ne faut pas vous demander s’il le fera ou s’il ne le fera point, mais allez à son secours, car , en le sauvant, vous obéissez à cette voix du cœur qui vous dit : « Tu peux le sauver, sauve-le !

(Communication dictée par L’Esprit Lammenais, Paris, 1862)
Extrait de l’Evangile selon le Spiritisme, chapitre XI « Aimer son prochain comme soi-même




Esprit Lacordaire Bien et mal souffrir
Un Esprit Protecteur Ne sache pas ce que donne la droite
Esprit Joseph La Foi
Esprit Lazare Le Devoir
Esprit Ferdinand Mission de l’homme intelligent sur la terre
Esprit Lazare L’affabilité et la douceur
Esprit Lazare Obéissance et résignation
Un Esprit Protecteur La colère
Esprit Hahnemann La colère II
Paul apôtre Pardon des offenses
Esprit Joseph L’indulgence
Esprit Dufêtre L’indulgence II
Esprit Lazare La loi d’amour
Esprit Fénelon La loi d’amour II
Esprit Sanson La loi d’amour III
L’Esprit Pascal L’égoisme
Esprit Elisabeth de France Charité envers les criminels
Esprit Lammenais Charité envers les criminels
Esprit Fénelon La haine
Esprit Sœur Rosalie La charité matérielle et la charité morale
L’Esprit Fénélon Emploi de la fortune
Document sans titre
« Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »

Nelson MANDELA
(Combattant de la Liberté et ex-Président de l’Afrique du Sud)


.:: APES - Association Parisienne d'Etudes Spirites ::.
2006 © APES. Paris, France.